Ils nous viennent du grand nord et pourtant leur musique est pleine de chaleur. Avec un nom de groupe à coucher dehors, les Kakkmaddafakka (retranscription néologique de Cock mother fucker) reviennent faire bouger les gambettes et réchauffer les cœurs avec leur troisième album, KMF, prévu pour mars sur le label Vietnam. Troisième ? Oui, oui ! Sous la houlette de Erlend Øye, les Norvégiens, encore confidentiels en France, ont déjà sévi sur les plus grandes scènes grâce à des hits imparables comme « Gangsta » ou encore « Your Girl ». Un son lumineux, une décontraction bienvenue, voilà la formule simple mais bigrement efficace des copains de Bergen.

Après deux albums virevoltants mais parfois brouillons, les camarades se sont assagis et posés pour nous concocter un son plus pop mais toujours aussi vivifiant, à l’image de « Young You » et de sa ligne de clavier aux petits oignons. Soleil et évasion sont au programme de ce nouvel opus aux mélodies fortes. Douze morceaux à siroter une bonne bière à la main (mention spéciale à « Fool ») et les pieds dans le sable. Si vous êtes coincé dans le gris et le quotidien, fermez les yeux : voyage musical garanti.

Pour cette première NP Tape de l’année, les Kakkmaddfakka ont voulu mettre à l’honneur la scène musicale riche et talentueuse de la Norvège. Mais pas que ! Vous y découvrirez des jeunes pousses et des grands classiques. Bonne écoute !

Roosevelt – Hold On : Roosevelt est un Allemand dont nous avons d’abord entendu parler quand il a fait le remix d’un de nos morceaux « Someone New ». C’est de loin notre meilleur remix et nous avons découvert qu’il faisait de très bons morceaux de son côté. Dernièrement, il est revenu avec de nouvelles tracks et elles sont de mieux en mieux.
Chain Wallet – Stuck In The Fall  : nous écoutons principalement de la musique norvégienne et la plupart de ces groupes ne sont pas connus en dehors de la Norvège. Ce groupe est un bon exemple : il fait de la belle pop inspirée des eighties mais jamais personne ne l’écoutera.
Erlend Øye – Rainman : nous nous devions d’inclure un morceau de notre ami, notre mentor (et producteur de nos deux premiers albums). Erlend fait de la très bonne musique depuis un sacré bout de temps et si vous ne le connaissez pas, lui ou son groupe Kings of Convenience, c’est vraiment le moment de s’y mettre.
Alvvays – Next Of Kin : nous écoutons énormément Alvvays, l’indie-pop nous manque.
Paul Simon – Late In The Evening : Paul Simon a été une grande influence pour nous avec son approche du songwriting, en particulier sur son côté lyrique. Il y avait un bar à Bergen appelé Vamoose et cette chanson y était jouée chaque soir. Elle est devenue un bon hymne pour nos soirées arrosées.
Utakk ft. Sandra Kolstad – Ikkje no, men no : encore de la superbe musique norvégienne qui s’est perdue dans les montagnes. Peut-être que vous ne comprenez pas les paroles mais c’est bon, croyez-nous.
Susanne Sundfør – White Foxes : Susanne est une artiste de Bergen qui a trouvé des amateurs à l’international. Elle a collaboré avec M83 pour le film de Tome Cruise où il est dans l’espace. Quoi qu’il en soit, elle a fait quelques grandes chansons, quelle voix …
The Megaphonic Thrift – Blistering Heat : ces gars travaillent dur depuis longtemps à Bergen, chaque membre est dans environ six groupes et est vraiment talentueux. On aime beaucoup les guitares, ils en jouent d’une façon vraiment agréable.
Young Dreams – Fog of War : Young Dreams est le projet du cerveau Matias Tellez, qui a produit notre premier EP à seulement 15 ans ! Il est dans le game depuis longtemps. Cette vidéo a été tournée en France (on pense) et ce chien effrayant a vraiment l’air réel !
Cold Mailman – My Recurring Dream : nous avons choisi cette chanson pour la vidéo et si vous la regardez, vous saurez pourquoi. Peut-être la meilleure vidéo faite par un Norvégien, le directeur André Chocro a travaillé avec des gens comme Paul McCartney. Mais ce clip a à peine été vu…
Zoo Kid – Out Getting Ribs : cette track se démarque vraiment de ce qui a été fait en 2011 et introduit un nouveau visage, plus frais, à la musique. Il avait vraiment quelque chose à dire et le pensait. Nous sommes déçus qu’il n’ait pas réalisé d’autres trucs de ce genre depuis, mais jetez un œil à ce mec.
David Bowie – Modern Love : nous devions en mettre une avec les récents événements. Nous n’avons pas besoin d’expliquer pourquoi, nous savons tous qu’il était un génie.
credit : Øystein Grutle Haara

credit : Øystein Grutle Haara

Retrouvez également toutes nos NP Tapes sur Soundsgood

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.