Lui, il nous vient du fin fond du Yorkshire et a déjà un album à son actif. A tout juste 27 ans, Benjamin Francis Leftwich vient de sortir son deuxième opus, After The Rain. Une deuxième réalisation faite dans la douleur et imprégnée de la mort de son père. On pourrait donc s’attendre à un album dépressif à souhait et sponsorisé par Lexomil. Point du tout ! Tout en clair-obscur, After The Rain est d’une douceur bienvenue et nous fait voyager dans la tristesse lumineuse du british.

Loin d’être un album purement folk, After The Rain est un condensé des nombreuses influences musicales qui inspirent Benjamin. Parmi ces influences, le hip-hop qu’on retrouve volontiers dans sa sélection musicale. De Chance The Rapper aux Beatles, en passant par un très bon J Cole, mister Leftwich nous a concocté un savoureux mélange qu’on vous laisse déguster dès maintenant…

The Beatles – Nowhere Man : une de mes chansons favorites de tous les temps. J’ai grandi avec mon père jouant les Beatles et je lui en suis vraiment reconnaissant pour cette superbe éducation musicale.

Chance The Rapper – All Night : j’aime beaucoup le dernier album de Chance, la production et l’énergie sont si rafraîchissantes et réelles. Incroyable musique.
 
Fionn Regan – Abacus : j’ai tellement écouté son album End of History, c’est l’un de mes albums acoustiques préférés et « Abacus » en est ma chanson préférée.

Kanye West – Real Friends : une des chansons les plus belles, honnêtes et auto-biographiques que j’ai pu entendre depuis un moment.

Fleetwood Mac – Gypsy : ma chanson préférée de Fleetwood Mac sans conteste. Le solo de guitare à la fin est une des choses les plus folles que j’ai jamais entendu.

PJ Harvey – The Community of Hope : j’ai toujours aimé PJ Harvey : cette chanson est très politique et dans l’actualité du moment. J’aime le fait que PJ sache toujours se réinventer, tout en restant musicalement brillante et pertinent au niveau des paroles.

Turbulence – Universal Struggle : un si beau message dans cette incroyable chanson !

 J Cole – GOMD : J Cole est un de mes rappeurs préférés du moment. La production et l’énergie sur Forrest Hills Drive est exceptionnelle. C’est un album puissant, assuré et audacieux.

The Streets – Turn The Page : même si cette chanson a plusieurs années, au niveau des paroles, elle est totalement pertinente à propos des incertitudes et des divisions des politiques européennes du moment. De belles paroles pleines de perspicacité de l’un des meilleurs albums exportés du Royaume-Uni !

Anais Mitchell – 1984 : une très belle performance d’Anais sur celle-ci, qui fait référence à la fin du grand Prince. Une chanson et une performance vraiment unique et spéciale.

NP Tape : la sélection musicale de Benjamin Francis Leftwich

En concert le 24 octobre au Point Éphémère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.