Cette rentrée encore, nous passons en revue les albums qui nous ont le plus marqué durant l’été . Du très attendu (Frank Ocean) aux jolies surprises (KD Lang, Laura Veirs, Neko Case), de l’amour (Phonte & Eric Roberson) au voyage (Calypso Rose, Olafur Arnalds), tous nos coups de cœur de l’été 2016 sont là !

Sarrou

calypso rose

Calypso Rose – Far From Home


Parce que l'été rime la plupart du temps avec soleil, plage et bonne humeur, quoi de mieux que le nouvel album de la reine du Calypso pour m'accompagner ? Même si la production un tantinet trop Manu Chaoesque peu parfois lasser, toujours est-il que ce Far From Home remplace aisément le tube de Guronsan ! Un petit conseil : si la fabuleuse mamie passe en concert pas loin de chez vous,
foncez la voir ! En concert le 13 septembre à la Cigale.
Ólafur Arnalds

Olafur Arnalds – Island Songs


Changement total d'ambiance avec ce petit bijou qu'est Island Songs. 7 semaines, 7 lieux, 7 morceaux. C'est le pari fou que s'est lancé l'islandais pour réaliser un véritable carnet de bord audiovisuel avec un seul but : faire découvrir son île encore méconnue et les talents qui y vivent (non, il n'y a pas que Björk et Sigur Ros). A l'arrivée ? Un road trip mélancolique et magnifique, filmé de main de maître pas son ami Baldvin Z. Un seul regret à l'issue de cette écoute : ne pas l'avoir suivi.

Retrouvez toutes les vidéos du voyage sur le site officiel : http://www.islandsongs.is/
Case  Lang  Veirs

KD Lang, Laura Veirs, Neko Case - Case / Lang / Veirs


Jamais je n'aurais cru mettre un album d'americana parmi mes favoris de l'été mais comme dirait l'autre : « jamais dire jamais ». En même temps, ça fait un moment que je voue un culte à la fabuleuse voix de miss Laura Veirs alors pourquoi ne pas tester la formule enrichie de comparses ? Case / Lang / Veirs, c'est ce qui fait de mieux en terme de country-folk actuellement. Alors quand on réunit les trois dames ça donne un super-groupe aux compositions à tomber par terre. Rien que le premier morceau « Atomic Number » montre toute la virtuosité du trio : des cordes aériennes et toutes en délicatesse, des harmonies vocales aussi douces qu'un nuage (non, sans rire) et un
songwriting tout en finesse.
Rebecca Pidgeon – Retrospective

Rebecca Pidgeon – Retrospective


Attention, cet album date de 2003. Pourquoi est-il dans cette sélection ? Pas de réédition en vue mais une perle retrouvée sur les étagères lors du ménage de printemps (enfin de l'été). Retrospective renferme des petits trésors qu'il est bon de régulièrement se mettre dans les oreilles. Rebecca Pidgeon, c'est une fabuleuse songwriter malheureusement méconnue à la voix douce et profonde. Trois morceaux à écouter absolument : « Spanish Harlem », « Grandmother » et le traditionnel « Auld Lang Syne » et son solo de sax juste magique.

Sagittarius

polyester-the-saint-american-muscle-album-itunes-cover-art

Polyester the Saint - American Muscle


Du son westcoast en veux-tu en voilà avec ce 5e album en indé du rappeur/producteur Polyester the Saint. Mélange d'actuel et vibes à l'ancienne, American Muscle plaira aux young tymers.
Phonte-Eric-Roberson-Tigallerro-iTunes-Download-01

Phonte & Eric Roberson - Tigallerro


Vous aimez la soul/R&B mais vous trouvez que le R&B d'aujourd'hui manque de soul, de chocolat, de moelleux. Pas de panique, Phonte (Little Brother, Foreign Exchange) et Eric Roberson ont concocté un délicieux petit projet, Tigallerro, dans un genre modern classic.
de la soul

De La Soul - and the ANONYMOUS NOBODY


Et le voilà enfin ce album tant souhaité des De La Soul, le premier depuis... douze ans. Accompagné d'un band et de prestigieux invités divers et variés (Usher, Snoop Dogg, Damon Albarn, 2 Chainz...), le trio ne s'écarte pas d'un iota de leur philosophie hip-hop, entre beats qui font bouger la tête, second degré, interludes décalés... Et de nouvelles explorations musicales.

Evidji

Z-Ro-–-My-Money

Z-Ro - Drankin' & Drivin'


18 années et un statut de légende du rap n'ont pas étanché la soif de musique de Z-Ro, rappeur/chanteur en provenance de Houston. DRANKIN' & DRIVIN', 19e album du bougre est une énième illustration de pourquoi Joseph McVey mérite sa place au panthéon, au milieu des plus grands. Le calme et la quiétude de Z-Ro vous accompagneront au cour de longues balades nocturnes au volant de votre bolide, enivré par ce sentiment d'apaisement.
ScHoolboy Q  - Blank Face LP

ScHoolboy Q - Blank Face LP


Après le succès commercial d'Oxymoron, ScHoolboy Q était attendu au tournant par tout bon amateur de rap énervé et énergique. Pourtant c'est bien un album aux différentes facettes et aux profondeurs variées que le membre de TDE nous a livré. Avec BLANK FACE LP, le rappeur de South Central nous prouve une versatilité (presque) insoupçonnée. YAWK YAWK YAWK !

Johann_PBN

Roosevelt - Roosevelt

Roosevelt - Roosevelt


Attendu de pied ferme depuis son excellent EP Elliot sorti en 2013, le premier album de Roosevelt ne déçoit pas. Enchaînant tube sur tube sans aucun faux pas, cet album, parfait pour l'été, vous redonnera espoir sur les attentes possibles d'un album pop en 2016 : frais tout en dévoilant un potentiel dépassant les singles présentés afin de teaser ledit album, comme sur le brillant "Belong". S'il ne lui suffit que d'un coup de pouce pour décoller dans les charts, son live parisien a donné le ton : le bonhomme assure également sur scène. A revoir sur Paris en Novembre.
The-Field-The-Follower

The Field - The Follower


S'il devait exister un adage pour décrire les albums de The Field, ça serait le suivant : "tu en aimes un, tu les aimes tous". Découverte tardive que ce The Follower, sorti en mai, qui m'a pourtant plus conquis que ses précédents albums, sans doute car il va plus loin, et s'avère être un parfait accompagnateur dans les transports en commun. Le maître des boucles de 10 minutes à réussi son nouveau pari, à savoir faire voyager, aussi bien sur la techno planante de "The Follower" que sur l'apaisant "Reflecting Lights" qui conclut son album.
amnesty-i-crystal-castles

Crystal Castles - Amnesty (I)


Détestée d'office par les puristes d'Alice Glass, chanteuse des trois premiers albums du duo, force est de constater qu'Edith Frances, la nouvelle recrue de Crystal Castles, a su reprendre le flambeau d'une bien belle manière. Ce quatrième album prolonge les magnifiques productions d'Ethan Khan sur III, avec un mélange plus nerveux, comme sur "Fleece". Une fois de plus, c'est court (33 minutes), mais je suis client, et "Char" semble bien parti pour être l'une des plus belles pistes electro pop de cette année. Un groupe qui, en 2016, continue de proposer une qualité constante, fait plaisir à voir. Rien ne dit d'ailleurs si l'album d'Alice Glass, que l'on attend toujours, sera du même niveau... Déchaînement annoncé sur Paris en décembre.

Wadjilicious

total-depravity

The Veils - Total Depravity


Le 5ème album de The Veils se démarque par un lyrisme obscur. Si beau et si triste, il ne m'a pas laissé indifférente. Point culminant de cet album : la belle épopée "Iodine & Iron", parfaite pour les soirées froides de l'automne !
benjamin francis

Benjamin Francis Leftwich - After the Rain


Benjamin Francis faut partie de ces artistes que l'on suit depuis ses débuts et auquel l'on s'est attaché au fur et à mesure des EPs et des albums. C'est donc en toute logique, que son deuxième album apparaît dans ma liste des albums de l'été. Des titres folk, des sujets grave (notamment la perte de son père), ce After The Rain nous laisse un sentiment de beau temps après la tempête.
sampha-blood-on-me-620x620-288x288

Sampha - Blood On Me


Il ne s'agit pas d'un album mais tout simplement d'un single. Mais pas n'importe lequel, un extrait du premier album de Sampha qui se fait plus qu'attendre. Le jeune anglais sait nous faire languir en distillant au compte-gouttes les aperçus de son tout premier opus.

Benjamin

blood-orange-free-town-album-cover-artwork

Blood Orange – Freetown Sound


Devonté Hynes a encore frappé. Après le brulant Cupid Deluxe, entouré de guests luxueux (Patrick Wimberly de Chairlift, Adam Bainbridge de Kindness ou encore l’immortelle Debbie Harry), Blood Orange délivre l’un des chef d’œuvre de l’année 2016.
chance-the-rapper-chance-3-new-album-download-free-stream-640x640

Chance the Rapper – Coloring Book


Il est l’homme qui fait définitivement bouger les règles du rap US. Avec sa troisième mixtape, Chance impose un son hip hop qui flirte avec le gospel et la pop le tout accompagné du meilleur de la scène rap actuelle. I hear you gotta sell it to snatch the Grammy.
noname

Noname – Telefone


Poétesse de génie et protégée de Chance the Rapper, Fatimah Warner aka Noname est celle que l’on n’attendait pas. La sortie surprise de sa première mixtape ne laissera personne insensible. Les sons smooth et les rythmiques délicates prolongeront votre Eté et fera de votre Hiver un cocon chaleureux.
frank ocean

Frank Ocean – Endless/Blonde


L’attente a été difficile. Très difficile. Mais l’iconoclaste Frank Ocean sait se faire attendre pour mieux sortir un projet musical que lui seul peut se permettre. Un premier album, seulement visuel, comme des bribes, des brouillons, des recherches du deuxième qui viendra deux jours plus tard. Blonde, lui, est une œuvre plus complexe qui semble pourtant évidente lorsque l’on appuie sur replay. On veut plus souvent une fin estivale comme celle-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.