[Découverte] Willy Moon, dandy so 50s

[Découverte] Willy Moon : Dandy so 50s

Crédit: Hedi Slimane

Ne vous fiez pas  à ses vidéos, à son style vestimentaire ou à sa musique. vit bien dans les années 2000.
Ce Néo-Zélandais d’origine, expatrié à Londres depuis ses 17 ans puise son inspiration dans le rockabilly, les Beatles, Buddy Holly mais pas que ! Preuve en est avec son titre « Yeah Yeah » où il allie son style indéfinissable à un sample du Wu Tang Clan, « Wu-Tang Clan Ain’t Nuthing Ta F’ Wit » mais aussi de James Brown et The Meters. Rien que ça !

Yeah Yeah by itswillymoon

Le titre complexe mais tout aussi efficace dénote de la volonté de Moon de faire de la musique « ne ressemblant à rien d’autre « . Et son premier titre « I Wanna Be Your Man » nous ramenait des années arrières avec ses sonorités classique rock des années 50.

Si avec « I Wanna Be Your Man » il prouve sa capacité à nous plonger dans un univers rétro, les beats hip-hop que l’on retrouve dans « She Loves Me » nous rappelle qu’il est bien un artiste de notre époque aux influences variées et à la créativité débordante.

Vidéos en noir et blanc, style vestimentaire raffiné, influences so 50s  cultive un univers que lui seul peut définir, et c’est là toute la beauté de la chose.
Il sera sur la scène de la Flèche d’or le 27 Avril prochain dans le cadre des Inrocks Indie Club (infos et réservation).

Retrouvez sur son site officiel / Facebook / Twitter  

Mots clés: , , ,

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *