[Chronique] Les belles choses d’Anthony Green

  Après le très créatif Avalon (2008), on espérait encore une fois un travail d’une qualité irréprochable de la part d’Anthony Green. Et pour tout vous dire, le titre n’avait pas menti ! Beautiful Things, son nouvel album solo, est fichtrement beau.

  Ce qui frappe d’entrée, c’est l’originalité des lignes vocales du garçon. On retrouve de nombreuses harmonies qui parviennent à rendre les envolées de voix encore plus belles. On n’oublie pas non plus de remarquer le travail impressionnant, accompli au niveau instrumental. Les mélodies sont riches et très travaillées, nous entraînant immédiatement dans l’ambiance lumineuse de chaque morceau. Tout un petit monde est construit sur ce disque, l’atmosphère ensoleillée de chaque titre se rejoint et tout s’enchaîne à la perfection. Même si l’on peut considérer l’ensemble comme un tout, rien ne paraît redondant du fait de la diversité des compositions, alternant entre ballades acoustiques rêveuses (« Do It Right », « Lullaby », « James Song » ) et titres plus  aux rythmes dansants (« If I don’t Sing », « Can’t Have It All At Once »).

  De par son esprit chaleureux et positif, cet album vous donnera l’envie de vous évader vers des terres inconnues, là où le soleil brille un peu plus fort (quelque part au delà de l’arc-en-ciel, comme dirait l’autre). Bien loin de Saosin et de Circa Survive, ce vocaliste d’exception réussira aisément à vous convaincre. Beautiful Things immortalise le talent d’Anthony Green, et cela d’une bien belle façon.

Retrouvez l’album en écoute sur le site d’Anthony Green.

Mots clés: , ,

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *