Novembre/Décembre 2011: Welcome To England

Nous vous recommandons le mode « Full Screen » pour une meilleure lecture

17 Décembre 1963, un titre des Beatles, « I Want To Hold Your Hand », est pour la première fois diffusé aux États Unis sur la WWC, station de radio de Washington DC. Les jours qui suivent, les stations de radio sont inondées d’appels forçant Capitol Records à sortir l’album 3 semaines avant sa sortie. Ainsi commence la ’British Invasion’ composée de groupes de rock ‘n’ roll britannique dont la popularité s’étend rapidement au reste du monde anglophone.

2011, Adele écrase tout sur son passage avec son deuxième album. Amy Winehouse nous montre qu’une disparition n’arrête pas le talent, ni les ventes au contraire.  Le hip hop anglais se démarque toujours avec son identité, ses influences propres. Mumford & Sons, Noah & The Whale popularisent la musique Folk venu du pays de Big Ben.  Le son anglais est plébiscité de partout avec des artistes tels que James Blake, SBTRKT, Jamie Woon. Le dubstep est sur toutes les lèvres…demandez à Jay-z et Kanye West. 2011, c’est aussi le retour des frères terribles Noel Et Liam Gallagher…séparément bien sûr. Mais aussi celui d’Artic Monkeys, de et de . Puis il y’a les nouveau noms, Nicola Roberts, Ed Sheeran,

Il faut se rendre à l’évidence, tout comme en 1963 « here comes the Brits … again »

Wadji B.

Sommaire

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *